Par rapport à l’Allemagne, la France pourrait être considérée comme un paradis fiscal

Selon une idée répandue, un Français paierait plus d’impôts directs qu’un Allemand. Mais cette représentation serait fausse. En effet, une étude réalisée par le quotidien allemand FAZ (Frankfurter Allgemeine Zeitung) révèle que la charge fiscale directe en France n’est pas plus élevée qu’en Allemagne, sauf pour les revenus élevés.

Par rapport à l’Allemagne, la France pourrait être considéré comme un paradis fiscalLes Français paient moins d’impôts que les Allemands

Selon cette étude comparative menée par le journal allemand FAZ, la charge fiscale est plus faible en France par rapport à celle de l’Allemagne. Deux cas ont permis de le démontrer : un célibataire sans enfant avec un revenu de 25 000 euros par an, et un couple avec deux enfants gagnant 110 000 euros par an.

Dans le premier cas du célibataire, il lui restera encore 72% de ses revenus, après le paiement des impôts directs et des charges sociales, s’il vit en France. Par contre, il ne restera plus que 67,2% de ces revenus s’il habite en Allemagne.

Dans le cas du foyer avec deux enfants à charge, après déduction des impôts directs et charges sociales, le foyer français conservera encore 71,5% de leurs revenus, tandis que la famille allemande ne disposera plus que de 69,8% de leurs revenus.

Cependant, si le foyer avec deux enfants affiche un revenu de 1,78 million d’euros par an, le fisc laissera seulement 56% des revenus au foyer allemand, contre seulement 46,9% en France. Dans ce cas, il est plus intéressant de vivre en Allemagne.

Les impôts directs sont plus intéressants en France

En général, l’impôt sur le revenu est donc plus avantageux en France qu’en Allemagne. Le quotient familial, ainsi que la moindre progressivité de l’impôt français joue en faveur des foyers français. Par rapport à l’Allemagne, la charge des impôts directs pour les foyers à faibles revenus en France est de 7,6 points inférieurs. En ce qui concerne les ménages à revenus moyens, cette différence s’élève à 12,9 points. Tandis que pour les revenus élevés, les Français paient plus que les Allemands, mais seulement avec un écart de 0,2 point.

Les charges sociales sont plus fortes en France

Concernant les charges sociales, c’est tout à fait une autre histoire. Les charges sociales sont en effet plus élevées en France, dans tous les cas. Pour les revenus moyens, cette différence atteint plus de 10 points. Ce qui est tout à fait logique parce que l’Allemagne a mis en place un système d’assurance santé privée qui concerne 9 millions de personnes. En outre, une grande partie de la politique sociale et médicale allemande est gérée par des associations religieuses ou laïques, alors qu’en France, ces dernières sont régies directement par l’Etat.