Dubaï : Evasion fiscale mode d‘emploi

Une société basée à Dubaï offre des outils aux Français, pour pratiquer l’évasion fiscale. Il s’agit de Emirates Pacific Group, qui propose l’ouverture d’un compte aux Emirats Arabes Unis. Et si vous stockez des lingots à Dubaï, personne à Dubaï n’ira rapporter. « C’est un fait, rien de plus », a confessé un cadre de cette société au Parisien.

Dubai evasion fiscale
Dubai, une solution pour l’offshore.

Secret bancaire passible d’emprisonnement

Toujours selon ce même cadre de l’Emirates Pacific Group, briser le secret bancaire est passible d’emprisonnement aux Emirats Arabes Unis… Ainsi, les particuliers peuvent donc se tourner vers les Emirats Arabes, après la levée du secret bancaire en Suisse et à Singapour et les engagements pris par le G20 pour lutter contre l’évasion fiscale. Emirates Pacific Group précise néanmoins qu’ils n’incitent pas les gens à faire de l’évasion fiscale, ils délivrent simplement une information et proposent des services. Cependant, le site Internet de la société Emirates Pacific Group affirme bien que « si vous choisissez d’ouvrir un compte offshore, ce n’est pas pour le déclarer aux autorités fiscales ».

Pour la France, les Emirats Arabes Unis ne sont pas un paradis fiscal

Mais malgré le secret bancaire, la France ne considère pas les Emirats Arabes Unis comme un paradis fiscal. Pourtant, l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques ou OCDE, a noté « gris » le pays composant la péninsule Arabique. Les Emirats Arabes Unis apparaissent d’ailleurs à la 16ème place du classement des paradis fiscaux établi par l’ONG Tax Justice Network…

 

Les commentaires sont fermés.